Comment chasser les toxines de l’hiver ?

L’organisme sort de l’hiver, fatigué par les toxines accumulées au cours de la saison. Alors pour démarrer le printemps, bon pied, bon œil, mettez au point quelques stratégies de remise à neuf !

Détoxifiez-vous
Pourquoi s’inquiéter de nos toxines à la sortie de l’hiver ? Pour le comprendre, il faut d’abord revenir sur la vie de nos cellules ! Pour fonctionner, chaque cellule de notre corps a besoin de se nourrir et de rejeter des déchets. Elle reçoit la “nourriture” (oxygène et nutriments) dont elle a besoin par la circulation sanguine, laquelle recueille en retour les déchets (gaz carbonique, acide urique, urée…) avant de les conduire vers les organes d’élimination : peau, poumons, reins, intestins… Là, le sang est débarrassé de ces scories (éléments inutiles) qui sont ensuite évacuées par la transpiration, la respiration, l’urine et les selles.
Parfois, la production de toxines dépasse les capacités d’évacuation de l’organisme. Alors, les déchets s’accumulent et favorisent le teint gris et la sensation de fatigue. Cela arrive le plus souvent à la sortie de l’hiver, saison durant laquelle nous avons moins bougé et parfois mangé davantage de plats gras et consistants.

Fruits et légumes au menu
Les fruits et légumes ont la caractéristique d’être de bonnes sources de fibres. Or les fibres participent activement au bon fonctionnement du transit. En mangeant au moins cinq fruits et légumes par jour, on favorise l’élimination des déchets par les selles.
Dans la grande famille des végétaux, il en existe qui contiennent des composants ayant la propriété de faciliter les fonctions d’élimination de l’organisme. Les fraises, par exemple, fruits vedettes du printemps, ou encore le céleri, bourré de potassium, qui facilite le travail des reins et augmente le volume des urines. Les tomates et les concombres, riches en eau, améliorent aussi l’évacuation des toxines.

De l’eau, encore de l’eau…
Pour vous débarrasser des toxines, pensez à boire beaucoup d’eau, au moins un litre et demi par jour. En effet, les toxines s’accumulent en grande partie dans le liquide interstitiel où baignent nos cellules. Lorsque celui-ci est en trop-plein, les cellules ont du mal à absorber les nutriments qu’elles reçoivent. L’eau que l’on boit accélère le renouvellement de ce liquide et le débarrasse des déchets qui l’encombrent.
En plus de l’eau, vous pouvez aussi boire des tisanes, qui améliorent en douceur le travail des reins.

Bougez pour éliminez !
Lorsqu’on fait de l’exercice, les échanges cellulaires s’intensifient et l’élimination des toxines s’accélère. Une partie de ces déchets est évacuée par la respiration, qui devient plus rapide. Le reste est rejeté par la transpiration, une voie d’élimination des toxines souvent oubliée. Toute élévation de la température interne du corps (lors d’un sauna, d’une fièvre ou… d’un sport) est compensée par une augmentation de la transpiration ! La sueur contient de l’eau, bien sûr, mais aussi du sel et de nombreuses toxines dont l’urée et l’acide urique. Pour transpirer, le sport est un excellent moyen car il fait monter rapidement la température interne.

Misez sur la détente
En réaction au stress, l’organisme a tendance à produire un surplus de toxines. C’est pourquoi il faut ajouter la détente à votre programme antitoxine du printemps. Vous pouvez apprendre à agir sur votre respiration. Plusieurs fois par jour, faites une mini-pause : pendant quelques minutes, où que vous soyez, fermez les yeux et concentrez-vous sur votre souffle ; inspirez à fond, gardez les poumons pleins pendant cinq secondes, puis expirer en cinq temps jusqu’à ce que votre cage thoracique soit complètement vide ; restez ainsi cinq secondes puis laissez l’air entrer à nouveau.
Accordez-vous, dès que vous en avez l’occasion, des plages de détente : rentrez à pied du travail s’il fait beau, prélassez-vous un quart d’heure dans un bain aux essences de plantes… Et si ce n’est pas suffisant, essayez les méthodes de relaxation plus élaborées, comme la sophrologie ou le yoga…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.