Le rôle des croyances enfantines

Hello les Parents !

Ca y est, ma PetiteFée a perdu sa première dent de lait ! Après plusieurs jours de suspens, d’attente et d’impatience, le jour J est enfin arrivé ! Finalement, sa dent est tombée à l’école et elle était toute fière d’exhiber sa petite quenotte toute sanguinolente et pressée que la petites Souris passe.
Comme pour ses deux grands frères, le rituel a été respecté. Nous avons placé sa dent sous son oreiller et la petite Souris lui a apporté une pièce mais surtout un petit jeu Djeco ! J’aime beaucoup les rituels pour marquer les étapes importantes qui jalonnent la vie d’un enfant.

Mais certains parents s’interrogent sur l’utilité de ces croyances enfantines. Faut-il transmettre aux enfants les croyances telles que celles du père Noël, de la petite souris entre autres ? Quel est le rôle des croyances enfantines dans la construction d’un enfant ? Je vous propose de faire le point avec ce questions/réponses.

Est-il important que les parents transmettent ces croyances aux enfants ?
Ces croyances, le père Noël, la petite souris, les cloches… sont importantes parce qu’elles sont partagées par de nombreuses personnes. Elles sont collectives et permettent de faire comprendre à l’enfant qu’il appartient à une société. Si la plupart des parents participent à cette transmission, c’est que les croyances sont bienveillantes ! Il est question de cadeaux faits à l’enfant et non pas de menaces ou d’humiliations comme celle du père Fouettard, un personnage légendaire qui, je l’espère, a disparu.

Les enfants ont-ils eux-mêmes des croyances individuelles ?
Chaque enfant a des croyances individuelles qui lui sont propres, et qui nourrissent son imaginaire. Il prend plaisir à les élaborer pour comprendre un certain nombre de thèmes importants : le mystère de la conception des bébés, la mort, la vie après la mort… Ces croyances restent présentes dans l’inconscient des adultes. C’est ce qui explique pourquoi les parents transmettent facilement les croyances collectives à leurs enfants. En parlant du père Noël, par exemple, à leurs enfants, ils renouent entre autre avec les émotions de leur enfance.

Qu’est-ce que les dons faits aux enfants ont de particulier ?
D’abord, ils s’inscrivent dans le temps et sont pour les enfants des repères importants. Le père Noël, c’est à Noël, les cloches à Pâques, la petite souris au moment de la perte d’une dent. Et puis, ces dons aux enfants sont des cadeaux, ils ne sont pas liés à une récompense et ils ne sont pas faits par les parents. L’enfant peut les recevoir sans avoir l’impression de devoir quoi que ce soit au père Noël ou aux cloches.


La petite souris a-t-elle un rôle différent ?
La petite souris est un reste de rite initiatique. L’enfant passe des dents de lait aux dents d’adulte, et ce passage est symbolisé par une perte, celle de la dent de lait. Il y a, en général, un trou avant d’avoir la dent d’adulte.
C’est impressionnant pour les enfants, cette perte de dents : ils en ont peur parfois. Le rite de la petite souris qui donne une pièce/un cadeau contre la dent de lait signale à l’enfant que le monde qui l’environne, la société dans laquelle il vit, sait qu’il vient de franchir un stade important. Cela signifie : oui, tu as bien franchi cette épreuve. Le rite de la petite souris l’aide à grandir.

Faut-il expliquer aux enfants l’origine des rites ?
Il y a toujours un moment où l’enfant s’interroge sur l’origine du rite ! Les parents y répondent en fonction de leurs connaissances, mais aussi de leur désir de transmettre la croyance. Dire que les cloches reviennent de Rome lors de la résurrection du Christ, chargées d’œufs, raconte une légende. Mais expliquer l’historique de la construction d’une croyance, raconter qu’un pasteur protestant a inventé le père Noël au siècle dernier, ça casse tout ! En fait, tout dépend de l’âge de l’enfant.


Les rites autour de la nourriture sont-ils importants dans ces croyances ?
Que serait Pâques sans les œufs ? La Saint-Nicolas sans les petits bonshommes en pâte ? A travers l’alimentation, chaque population transmet ses rites et ses traditions. Ils donnent ainsi à l’individu un sentiment d’appartenance. On n’est pas élevé de la même manière en Inde, en France, aux Etats-Unis ou en Afrique.

Jusqu’à quel âge entretenir le mystère ?
Ces croyances concernent les enfants de 0 à 7 ans environ. La levée du mystère se fait naturellement : au bout d’un moment, ils ne sont plus dupes. Certains arrêtent d’y croire sans oser le dire à leurs parents, pour les préserver ! Le plus souvent, ils en parlent entre copains. S’ils commencent à se poser des questions, c’est fini. Il y a une période de transition où l’enfant fait son cheminement. Les parents doivent accompagner ce moment-là.


Comment les parents peuvent-ils accompagner la perte de la croyance ?
Si l’enfant dit : “ le père Noël ou la petite souris ou les cloches, c’est toi, ” on n’a plus qu’à répondre “ oui ”. C’est différent si l’enfant pose la question : “ est-ce que ce sont les cloches ou toi ? ” Là, on peut lui demander ce qu’il en pense et s’adapter à sa réponse. Il y a plusieurs stades dans cette affaire-là : le moment où l’enfant adhère à ce qu’on lui a transmis, le moment où il a un questionnement, parce qu’il est plus grand, et que ses copains lui ont dit autre chose, et celui où il apporte un démenti. Ce cheminement est à respecter.

Faut-il perpétuer le rite après la levée du mystère ?
Quand les parents continuent à perpétuer le rite après que l’enfant a cessé de croire aux cloches, au père Noël ou à la petite souris, c’est que ça leur fait plaisir ! C’est aussi pour retrouver le plaisir qu’ils ont eu à y croire que les plus grands des enfants dans une fratrie perpétuent les croyances à l’égard des plus petits. La croyance circule de génération en génération, mais elle évolue avec le temps.

Quels autres rituels avez-vous transmis à vos enfants ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.