Préparer les longs trajets en voiture

chokadelika-trajets-voiture


Chouette, les vacances sont arrivées ! A quelques jours de prendre la voiture pour de longues distances, voici quelques conseils avant de prendre la route.

Mangez léger
Un estomac trop plein augmente les risques de somnolence. La digestion utilise une partie de l’énergie disponible et la vigilance diminue. Il est donc déconseillé de prendre la route après un repas copieux. Et prendre la route avec un estomac vide n’est également pas souhaitable.
Pour rester concentré sur la route et conserver de bons réflexes, il est nécessaire que votre organisme ait suffisamment de « carburant » indispensable à vos muscles et vos neurones.
La juste mesure est donc à privilégier. Si vous partez le matin, prenez un petit déjeuner léger à digérer, nourrissant et équilibré à la fois. En cours de route, misez sur les aliments frais et faciles à digérer, évitez plats copieux qui sont souvent gras et riches. Et bien entendu bannissez l’alcool de vos repas, il a tendance à diminuer l’attention et engourdir les membres.

Pensez à vous hydrater
En temps normal, il est recommandé de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Sur la route des vacances, n’hésitez pas à boire plus surtout si il fait chaud car le corps transpire davantage. Sachez qu’une baisse de 2 % d’eau de l’organisme fait baisser les performances liées à la vigilance et à la concentration de 10 à 20 %.
Pour vous réhydrater efficacement, optez pour de l’eau. Pensez à faire boire régulièrement les enfants, surtout les bébés, qui se déshydratent plus rapidement que les adultes. Et si vous voyagez avec votre animale de compagnie, lui aussi à besoin de boire !

Faites des pauses régulières
La route des vacances est parfois longue, il est vivement conseillé de s’arrêter toutes les deux heures pour faire une pause. Pour que celles-ci soient efficaces, il faut que vos muscles et votre cerveau retrouvent du tonus.
Pour cela, immobilisez-vous quelques minutes avant de descendre de voiture. Posez votre tête sur le volant et fermez les yeux afin de quitter votre état d’hyper vigilance. Une fois à l’extérieur, faites quelques exercices avec vos bras et vos jambes pour relancer la circulation sanguine mise à rude épreuve après deux heures en position assise.
Faites également quelques exercices de respiration afin d’oxygéner votre corps. Respirez profondément puis expirez longuement afin de vider vos poumons en contractant vos abdominaux. Attendez quelques secondes avant de renouveler ce petit exercice. Répéter cet exercice 10 fois, cela permettra à votre corps de faire le plein d’oxygène et participe à la récupération nerveuse.

Reposez vos yeux
La conduite nécessite une parfaite concentration visuelle, surtout en été avec la forte luminosité. Veuillez à toujours avoir à portée de mains une paire de lunettes de soleil. Choisissez-les de bonne qualité, avec des verres capables de filtrer tous les rayons solaires : UVA, UVB, infrarouges…
Lorsque de votre pause, vos yeux ont aussi besoin de se détendre. Voici un petit exercice qui vous permettra d’irriguer et oxygéner vos yeux : posez vos mains sur vos yeux, le bout des doigts sur les sourcils. Chaque paume doit couvrir toute l’orbite. Respirez profondément pendant 2-3 minutes.

Vous voyagez avec des enfants ?
Pour les enfants, la route semble encore plus longue que pour les adultes ! Et, plus ils sont jeunes, plus ils ont du mal à rester immobiles et sages pendant des heures d’affilée.
Pour que le voyage ne vire pas au cauchemar, il faut prévoir avant de partir quelques activités qui pourront les occuper entre les pauses.
Évitez les livres et les jeux vidéo si votre enfant est sujet au mal des transports. Privilégiez les jeux de réflexion que vous pourrez éventuellement faire ensemble, tout âges confondus, sans que cela perturbe à votre concentration.
Si vous en êtes équipez, mettez un petit dessin animé sur un lecteur de DVD de voyage, la route leur paraître moins longue et vous, vous garderez votre calme !
Pensez également à faire descendre vos enfant de voiture afin qu’ils se dégourdissent les jambes s’aèrent.
Les bébés aussi ont besoin de recharger leurs batteries ! Sortez-les de la coque-auto et profitez de cette pause pour le change, la réhydratation, quelques massages et/ou  mouvements de l’ensemble des membres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.